Plaisants débuts victorieux d’Happy Marancourt
(Photo Dollar)

Plaisants débuts victorieux d’Happy Marancourt

En ce jeudi de l’ascension (21 mai), quatre sujets issus de nos ventes caennaises ont été vus à leur avantage. Nous nous attarderons en premier lieu sur les probants débuts victorieux de HAPPY MARANCOURT, un poulain qui a vraiment fait preuve d’une belle autorité pour mener sa tâche à bien du côté de Langon. Ce fils de Charly du Noyer est le troisième produit de Viva Marancourt, une jument dont la grand-mère n’est autre qu’une certaine Vaunoise, la génitrice du crack Jag de Bellouet.
Par ailleurs, si FARCEUR DE MAI (Koréan) a enregistré un premier succès sous la selle sur l’hippodrome de Cherbourg, FIRST DE BEAUVALET (Quirky Jet), qui avait brillé l’hiver dernier à Vincennes, s’est de son côté montré le plus fort aux Sables-d’Olonne, site sur lequel s’est également imposé DIRKA DU BOULAY (Quito Kébir), jument ayant signé là la cinquième victoire de sa carrière.

Les gagnants du Jeudi de l’Ascension :
Les Sables-d’Olonne : DIRKA DU BOULAY (Quito Kébir – Quatarina Écus) – Présentée yearling par le Haras du Boulay et acquise pour 2 000 € par Thomas Desmarres
Cherbourg :
FARCEUR DE MAI (Koréan – Queen de Brice) – Présenté yearling par Marcel Candon et acquis pour 4 200 € par l’Écurie Philippe Daugeard
Les Sables-d’Olonne : FIRST DE BEAUVALET (Quirky Jet – Reine de Beauvalet) – Présenté yearling par Alain Lerévérend et acquis pour 6 000 € par un acheteur anonyme
Langon : HAPPY MARANCOURT (Charly du Noyer – Viva Marancourt) – Présenté yearling par le Haras de Marancourt et acquis pour 17 000 € par Langlais Blodstock

Fermer le menu