Brihana a toujours de beaux restes
(Photo Scoop Dyga)

Brihana a toujours de beaux restes

Si son palmarès s’ornait déjà de huit victoires, BRIHANA était toujours à la recherche d’un premier succès cette saison. Confiée aux bons soins du très en forme Alexandre Abrivard, lauréat une demi-heure plus tôt du Prix Ténor de Baune au sulky d’Excellent, la fille de Koréan s’est montrée sous son meilleur jour, dimanche (22 décembre), sur le Plateau de Gravelle. Dans une épreuve de vitesse assez rondement menée, la jument de Daniel Delaroche a prouvé qu’elle avait toujours de beaux restes. Dégagée à point nommé dans la ligne droite, elle a mis à profit sa belle pointe de vitesse pour mettre à la raison tout son monde, et ce dans l’excellente réduction kilométrique de 1’12’’2. Présentée yearling sur le ring caennais en 2012 par son éleveur Jean-Paul Lemelletier, cette Brihana avait alors fait monter les enchères à 5 500 euros, un achat signé Daniel Delaroche.
A noter également ce dimanche le succès, à Grenade-sur-Garonne, de GERGOVIE QUESNOT, une fille de Boccador de Simm qui avait déjà été vue à son avantage à Agen en début d’année. Présentée yearling par le Haras d’Écouché, cette pouliche avait été acquise pour 5 000 € par Nils Pacha qui en gère la carrière depuis ses débuts.

Fermer le menu