Fakir de l’Ecluse, la belle aventure continue
Et de six en 2020 pour Fakir de l'Ecluse (Photo Scoop Dyga)

Fakir de l’Ecluse, la belle aventure continue

Fakir de l’Écluse passait un test sérieux, mardi, sur l’hippodrome de Vincennes. L’élève de Laurent Abrivard faisait certes face à un nouveau très bel engagement dans le Prix Athamantis mais l’opposition était encore plus qualiteuse que lors de ses précédents succès. Sur sa route se dressaient notamment plusieurs 4 ans aux dents longues. Dans une épreuve rythmée, le fils de Chef du Châtelet s’est pourtant une nouvelle fois montré à la hauteur, à la plus grande satisfaction de son fidèle partenaire, Alexandre Abrivard, qui a tenu ces propos élogieux quelques instants après son retour aux balances : « Je savais que mon partenaire devait réaliser une grande performance aujourd’hui pour s’imposer. Il a une fois encore été formidable. On gagne du minimum avec lui mais on gagne. On ne sait pas actuellement où sont ses limites. » La belle aventure se poursuit donc pour tout ’entourage de ce « Fakir » qui a signé ici le dixième succès de sa carrière, le sixième en sept sorties cette année. Stéphane Bouisson avait vraiment eu le nez fin en se rendant acquéreur, pour 5 000 €, de ce yearling présenté Béatrice Lehéricey.

Fermer le menu