Gai Printemps confirme ses belles dispositions
L'entourage de Gai Printemps tout à sa joie après la nouvelle victoire du fils de Boccador de Simm (Photo Scoop Dyga)

Gai Printemps confirme ses belles dispositions

Sa dernière sortie avait laissé bien des regrets. Confié une nouvelle fois au talentueux Alexandre Abrivard, GAI PRINTEMPS a été vu à son avantage, lundi (27 janvier), dans le temple du trot. Un second succès parisien pour ce fils de Boccador de Simm qui confirme vraiment tout le bien que l’on pense de lui. Sur une piste pas spécialement propice à la vitesse, le protégé de Christophe Clin a fait afficher la bonne réduction kilométrique de 1’15’’1, sur le parcours des 2 700 mètres. On pourrait pourquoi pas revoir ce poulain dès lundi prochain, toujours à Vincennes, où un nouvel engagement extrêmement favorable sera à sa disposition. En tout cas, ce sujet apporte de belles satisfactions à tout son entourage qui, à l’automne 2017, s’était rendu acquéreur, pour très exactement 3 000 euros, de ce yearling présenté sur le ring caennais par le Haras de Cheffreville.
En soirée, c’est du côté de Toulouse, où se déroulait la deuxième réunion Premium de la journée, que FLEURON DE NEUVY s’est à son tour illustré. Pour la deuxième sortie de sa carrière au monté, le fils de Rolling d’Héripré a brillamment mené sa tâche à bien, sous la selle de la jeune Pauline Béluze. Présenté yearling sur la place caennaise par Alain Loison, ce sujet avait alors tapé dans l’œil de la famille Champié qui avait eu le dernier mot à 18 000 euros.

Fermer le menu