Illico du Guesne : une première parisienne
Meilleur finisseur, Illico du Guesne s'impose dans le temple du trot (Photo Scoop Dyga)

Illico du Guesne : une première parisienne

Si déjà plusieurs sujets nés en 2018 et passés sur notre ring ont laissé entrevoir d’intéressantes dispositions sur les pistes, la première victoire parisienne d’un rejeton issu de cette génération était attendue. C’est chose faite depuis vendredi (27 novembre). ILLICO DU GUESNE (Clif du Pommereux) a en effet été vu à son avantage dans le temple du trot. C’est au prix d’un bel effort final que le protégé de la famille Ploquin est parvenu à mener sa tâche à bien, lui qui s’était jusqu’alors seulement produit à deux reprises en province.
Dimanche (29 novembre), HORUS DE ROMAZ a de son côté confirmé tout son potentiel en s’imposant sur l’hippodrome de Toulouse. Une quatrième victoire en cinq sorties pour ce fils d’Uniclove assurément promis à un bel avenir.
Ce même jour a par ailleurs été synonyme de premières pour GALLOUE DU METZ (Boccador de Simm) et GAMME DE BASSIÈRE (Infant du Bossis), qui ont respectivement brillé à Nîmes et à Cordemais. Voici la carrière de ces sujets désormais lancée.

Nos derniers gagnants :
Vincennes : ILLICO DU GUESNE (Clif du Pommereux – Rachel Pierre) – Présenté yearling par la SCEA La Guesnerie et acquis pour 1 800 € par l’Ecurie des Bleuets
Toulouse : HORUS DE ROMAZ (Uniclove – Tixia de Boulière) – Présenté yearling par le Haras de la Paumardière et acquis pour 10 000 € par l’Ecurie Jean-Philippe Ducher
Nîmes :
GALLOUE DU METZ (Boccador de Simm – Salsa du Metz) – Présentée yearling par le GAEC du Metz et acquise pour 4 200 € par Franck Teiten
Cordemais : GAMME DE BASSIERE (Infant du Bossis – Agora de Bassière) – Présentée yearling par la SCEA Les Bassières et acquise pour 3 000 € par Cyril Raimbaud et Séverine Raimond

Fermer le menu