First de Beauvalet finit l’année en beauté… comme Éric Raffin
C'est la grande joie dans le clan des vainqueurs après le succès de First de Beauvalet (Photo ScoopDyga)

First de Beauvalet finit l’année en beauté… comme Éric Raffin

Il n’avait encore jamais foulé le mâchefer parisien. Pour ses grands débuts dans le Temple du trot, FIRST DE BEAUVALET a, mardi (31 décembre), fini l’année en beauté. Une victoire acquise avec une belle autorité par ce protégé du vendéen Jonathan Groizeau qui avait confié son élève à Éric Raffin. Ce dernier a enregistré là son 345ème succès de la saison, synonyme d’égalisation du record du nombre de victoires jusqu’alors détenu par Jean-Michel Bazire ! Chapeau ! Pour en revenir à First de Beauvalet, ce fils de Quirky Jet, présenté yearling sur le ring caennais par Alain Lerévérend, s’était alors négocié à 6 000 euros. Il sera le 477ème et dernier gagnant de l’année issu des Ventes de Caen.

Fermer le menu