Galactic s’offre un premier Groupe
(Photo Scoop Dyga)

Galactic s’offre un premier Groupe

Poulain précoce, lauréat notamment par deux fois à l’attelage à l’âge de 2 ans à Vincennes, GALACTIC avait dû se contenter de places l’année suivante, notamment un accessit d’honneur dans le Prix de Faulquelmont, course labellisée Groupe III. Et c’est à ce niveau que le fils de Oh James a retrouvé le chemin du succès, mardi (18 février), dans le temple du trot. Pour la deuxième sortie de sa carrière sous la selle, le protégé de Jacques Bruneau s’est montré très efficace lors du sprint final, faisant dire à son entraîneur : « Lorsqu’il tire durant les premiers mille mètres, Galactic n’arrive plus à respirer ensuite. Par contre, chaque fois qu’il est décontracté, il sait finir ses courses. Aujourd’hui, son jockey, Matthieu Abrivard, l’a très bien monté. Le fait de pouvoir venir en dedans des autres pour finir l’a propulsé. C’est un cheval qui est capable d’aller très vite mais il faut le gérer. » Avec cette première victoire de Groupe, dans l’excellente réduction kilométrique de 1’12’’2 sur le parcours des 2 175 mètres de la grande piste, le cheval défendant la casaque de Jean-Pierre Finielz a boosté son capital gains de 31 500 euros, le portant désormais à 131 330 euros. Présenté yearling sur le ring caennais en 2017 par le Haras de Nesle, ce sujet s’était alors négocié à 4 800 €.

Fermer le menu