Un début de carrière prometteur pour Hora Béji
Hora Béji, l'une des pouliches les plus prometteuses de sa génération. (Photo Scoop Dyga)

Un début de carrière prometteur pour Hora Béji

Pour ses premiers pas au niveau Groupe II le 20 décembre dernier, HORA BÉJI avait très bien tenu sa partie en se classant 4ème du Prix Une de Mai. Dimanche (12 janvier), la fille de Ni Ho Ped d’Ombrée a encore fait mieux en obtenant une probante 2ème place derrière l’excellente Havana d’Aurcy dans le Prix Gélinotte, course également parée du label Groupe II. Si la protégée de Dominique Lefaucheux n’a pas encore connu les joies du succès, elle se recommande pour l’heure de six accessits en neuf sorties pour un capital gains qui dépasse déjà les 70 000 euros. Un début de carrière des plus prometteurs pour cette pouliche présentée yearling sur le ring caennais à l’automne 2018 et acquise pour seulement 2 200 euros !
Au cours de ce week-end, mettons également en avant les victoires provinciales de DALENTINO (Repeat Love), à Toulouse samedi, et de FRAGON D’AVIGNÈRE (Kiwi), à Cagnes-sur-Mer dimanche. Si le premier cité, présenté sur la place caennaise par Florence Andrieu, s’était négocié à 10 000 euros, son cadet, vendu pour le compte de Gilles Levasseur et Jean Simon, avait lui trouvé preneur à 7 500 euros.

Fermer le menu