Un très joli doublé du côté de Vincennes
Pouliche très appliquée, Gazelle du Bocage a signé son premier succès parisien ce mardi. (Photo Scoop Dyga)

Un très joli doublé du côté de Vincennes

Ce mardi (12 mai), c’est Vincennes qui rouvrait à son tour ses portes après ces deux petits mais longs mois d’inactivité. Et pour cette reprise en région parisienne, la victoire a souri à deux sujets issus de nos ventes.
Le premier de ces succès a été l’oeuvre de GAZELLE DU BOCAGE, une pouliche très appliquée depuis le début de sa carrière, déjà vue à son avantage notamment à trois reprises en province l’an passé. C’est sans coup férir que la protégée de Jonathan Cuoq est venue dominer la situation après la mi-ligne droite. La voici aujourd’hui titulaire d’un compte en banque supérieur à 70 000 €. Un bel investissement donc que cette fille de Prince Gédé présentée yearling par Geneviève Lung sur le ring caennais en 2017 et acquise pour seulement 3 800 € par Alfred Langue.
Issu lui aussi de la génération née en 2016, GRINGO DES CHAMPS avait dû jusqu’alors se contenter d’accessits, dont plusieurs en région parisienne d’ailleurs. Mardi, l’élève de David Lefèvre a trouvé son jour, sous la selle d’Adrien Lamy. Un succès mérité pour ce fils de Prince d’Espace qui, présenté yearling sur la place caennaise par le GAEC des Champs, avait alors tapé dans l’œil du sudiste Emile Gout, lequel avait eu le dernier mot à 4 500 €.
Un très joli doublé donc du côté de Vincennes, à vingt-quatre heures seulement du grand rendez-vous caennais où nos regards seront évidemment tournés vers CLEANGAME, GUIDE MOI FORGAN ou encore HYTTE DU TERROIR, trois des principaux actuels fers de lance de nos ventes.

Fermer le menu